HU Joci Pápai 2

Az én apám

Az én apám úgy nevelt, mint a szél
Halkan fújt, énekelt, úgy mesélt
Ott lakott, hol minden út véget ért
Ezeregy év is kevés egy életért, egy életért
 
Hallom őt, az ő szívét a húrokon
Látom őt, múló idővel az arcomon
Az ő hitét büszkeség vallanom
Ezeregy dalból ezt az egyet dúdolom, dúdolom
 
Régi napok, gyönyörű napok
Szeretem az emlékét
Ő hív, és hozzá szaladok
Játszani így volt szép
 
Régi dalok megidézik
Még érzem a nap fényét
A szél zúgását is hallom még
A szél hangjában is hallom még
 
Egy dallal űzte messze el a bánatom
Mit adhatok, csak az, hogy hozzá tartozom
S az én fiamnak büszkeséggel mondhatom
Ő az én apám, és itt az én otthonom
 
Régi napok, gyönyörű napok
Szeretem az emlékét
Ő hív, és hozzá szaladok
Játszani így volt szép
 
Régi dalok megidézik
Még érzem a nap fényét
A szél fütyült altatót, legyen álmom szép
A szél fütyült altatót, ma is hallom még



Mon père

Mon père m'a élévé comme le vent
Il a sifflé doucement, il a chanté, de cette façon il a raconté des contes
Il a vecu là, où chaque route s'arrêtait
Mille et un ans, ce n'est pas assez pour une vie, pour une vie
 
Je peux l'entendre - lui et son coeur dans mes cordes
Je peux le voir avec des rides plus profondes sur mon visage
Je suis fier de confesser sa foi
De mille et une chansons, c'est celle-ci que je fredonne, fredonne
 
Le vieux temps, le bon temps
J'aime le souvenir de lui
Il m'appèle et je cours vers lui
C'était très bien de jouer comme ça
 
Les vieilles chansons le font réapparaître
Je peux encore resentir la lumière du soleil
Je peux encore entendre le bruit du vent
Je peux encore l'entendre dans le bruit du vent
 
Avec une mélodie il a écarté mon chagrin
Qu'est-ce que je peux donner, sauf que j'appartiens à lui
Et je peux dire à mon fils avec fierté:
Il est mon père et ici, c'est chez moi
 
Le vieux temps, le bon temps
J'aime le souvenir de lui
Il m'appèle et je cours vers lui
C'était très bien de jouer comme ça
 
Les vieilles chansons le font réapparaître
Je peux encore resentir la lumière du soleil
Le vent a fredonné une berceuse, que mon rêve soi beau
Le vent a fredonné une berceuse, je peux l'entendre même aujourd'hui